Les gestes de premiers secours

Les 1er soins ou conduites à tenir lors d’incidents

Œ Les brûlures                                           Les saignements

Ž Difficulté à respirer (dyspnée)                  Les Malaises

  1. Les brûlures

Brûlure de la peau  par produits chimique, eau chaude, flamme :

  • Rincer à l’eau claire durant 15 à 20 min[/tab] [/tabcontent] [/tabs]
  • Pendant le rinçage, appeler l’infirmière qui se dirigera vers la personne atteinte de la brûlure.

On agit exactement de la même manière lors de brûlure par projection de produit chimique au niveau oculaire. Visage sous l’eau : un filet d’eau claire sur l’œil ouvert durant 15 à 20 min.

 

  1. Les saignements

La 1ère chose à demander c’est si la personne présentant un saignement est hémophile ou non (problème de coagulation du sang)

Saignement de nez (épistaxis) :

  • Laisser la tête droite
  • Prendre un mouchoir et le mettre sous la narine qui saigne
  • Poser l’index tout le long de la narine en prenant soin d’appuyer pour arrêter le saignement
  • Diriger la personne vers l’infirmerie
  • NE PAS MOUCHER, NE PAS PENCHER LA TÊTE EN ARRIERE.

Il est conseillé d’expliquer le geste à la personne et de l’aider à le réalisé en évitant d’être soi même en contact avec son sang.

Saignement divers (coupure doigts, mains, …) :

  • Prendre un mouchoir, appuyer longuement sur la blessure afin d’arrêter le saignement.

De la même manière que le saignement de nez, il faut expliquer le geste à la personne afin que vous ne soyez pas en contact avec son sang.

Si le saignement est important et qu’il ne s’arrête pas rapidement c’est une hémorragie, on agit de la même manière mais on appel de suite l’infirmière et/ou les secours.

 

  1. Difficulté à respirer (dyspnée)

La 1ère chose à faire est de demander si la personne en difficulté est asthmatique.

Asthme : Une personne qui est asthmatique à souvent une respiration sifflante, une sensation d’oppression et une toux persistante.

La plupart des personnes asthmatique sentent arriver la crise et se dirige d’eux même vers l’infirmerie. En cas de crise aigüe :

  • Ecarter les personnes qui se mettront tout autour et demander à l’une d’elle d’aller chercher l’infirmière
  • L’installer en position demi assise (éviter les chutes et faciliter la respiration)
  • Demander à la personne si elle à son aérosol et le lui donner (elle sait généralement combien de bouffées elle doit prendre)
  • L’aider à respirer : lui demander d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche.
  • L’aider à se créer une atmosphère qui lui permettra de se décontracter (lui parler de choses qu’elle aime, lui faire imaginer être dans un lieu calme et reposant)
  • Après 10 à 15 min, lui proposer de prendre à nouveau son aérosol.

Difficultés à respirer chez une personne non asthmatique :

  • Accompagner la personne à l’extérieur et l’installer là où il y a peu de passage
  • L’installer en position demi assise (éviter les chutes et faciliter la respiration)
  • L’aider à respirer : lui demander d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche
  • L’aider à se créer une atmosphère qui lui permettra de se décontracter (lui parler de choses qu’elle aime, lui faire imaginer être dans un lieu calme et reposant)
  • Si la personne hyper ventile (inspiration plus longue que l’expiration) proposer lui une pochette plastique dans lequel elle va pouvoir respirer une trentaine de seconde. A renouveler plusieurs fois si besoin
  • Si possibilité l’accompagné jusqu’à l’infirmerie ou envoyer une personne chercher l’infirmière.

Plus il y aura du monde, plus la personne risque d’avoir des difficultés à respirer (stress, peur, angoisse). Ne pas dramatiser la chose, ce qui pourrait empirer la situation.

 

  1. Les Malaises

Le malaise peut être dû à un traumatisme (coup ou chute), à une hypoglycémie (manque de sucre dans le sang), une chute de tension (malaise vagale), ou de cause inconnu.

Le malaise sans perte de connaissance :

  • Demander à quelqu’un d’aller chercher l’infirmière
  • Demander si cette personne à une pathologie connue, si elle a mangé quelque chose
  • Lui proposer de l’eau, quelque chose de sucrée
  • Sécuriser la personne : l’installer à l’écart, sur le sol de préférence, la maintenir en cas de perte de connaissance
  • Demander aux personnes tout autour de s’écarter afin de laisser de l’air à la personne
  • Attendre avec la personne l’infirmière

Le malaise avec perte de connaissance :

  • Vérifier que la personne respire
  • Demander à quelqu’un d’aller chercher l’infirmière, si elle ne respire pas appeler en même temps le 15
  • Si la personne respire, la positionner en PLS (position latéral de sécurité)
    • Faire de l’espace autour d’elle
  • Si la personne se réveille avant l’arrivée de l’infirmière, garder la PLS et demander lui : son nom, son prénom, son âge, s’il sait où il se trouve, la date du jour.
  • Le tenir éveillé et en PLS jusqu’à l’arrivée des secours ou de l’infirmière.