Expérimentation : une première STI2D permettant de découvrir toutes les spécialités pour une orientation maîtrisée

L’expérimentation consiste à regrouper les élèves inscrits dans la classe de première STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) durant les plages d’enseignement de spécialité afin de leur faire mettre en œuvre des activités communes aux 4 spécialités .

A l’issue de l’année scolaire cela débouche sur un choix de la spécialité pour la classe de terminale en s’appuyant sur les compétences acquises et les projets individuels de poursuite d’études.

Pour en savoir plus :

  • les textes officiels

Expérimentation dans le code de l’éducation

Article L401-1

Modifié par LOI n°2013-595 du 8 juillet 2013 – art. 33

 

Dans un […] établissement d’enseignement scolaire public, un projet […] d’établissement est élaboré avec les représentants de la communauté éducative. Le projet est adopté, pour une durée comprise entre trois et cinq ans, par […] le conseil d’administration, sur proposition de l’équipe pédagogique de l’école ou du conseil pédagogique de l’établissement pour ce qui concerne sa partie pédagogique.

Le projet […] d’établissement définit les modalités particulières de mise en oeuvre des objectifs et des programmes nationaux et précise les activités scolaires et périscolaires qui y concourent. Il précise les voies et moyens qui sont mis en oeuvre pour assurer la réussite de tous les élèves et pour associer les parents à cette fin. Il détermine également les modalités d’évaluation des résultats atteints.

Sous réserve de l’autorisation préalable des autorités académiques, le projet […] d’établissement peut prévoir la réalisation d’expérimentations, pour une durée maximum de cinq ans, portant sur l’enseignement des disciplines, l’interdisciplinarité, l’organisation pédagogique de la classe […], la coopération avec les partenaires du système éducatif […]. Ces expérimentations font l’objet d’une évaluation annuelle.

Le Conseil national d’évaluation du système scolaire établit chaque année un bilan des expérimentations menées en application du présent article.

  • Constat de départ et objectifs poursuivis

Sur l’orientation :

Une meilleure connaissance de l’importance de chaque domaine dans la réalisation d’un projet au lycée et en entreprise devrait déboucher sur une évolution du choix d’orientation.

Sur les acquis des élèves :

Augmentation du niveau scientifique en s’appuyant sur l’enseignement de spécialité pour conforter les connaissances en enseignement transversal ou les résultats demandent à être améliorés.

Développement des compétences : pour un même centre d’intérêt, on souhaite que les élèves développent des compétences en utilisant les outils et les méthodes propres aux diverses spécialités et qu’ils appréhendent facilement la complémentarité des technologies et l’interaction dans un projet Interdisciplinaire.

Sur les pratiques des enseignants :

La nécessité d’une collaboration étroite entre les enseignants qui mettent en commun leurs connaissances pour produire les contenus en rapport avec les centres d’intérêts et la recherche de sujets de projets fédérateurs.

Sur le leadership et les relations professionnelles :

Une mise en commun des connaissances acquises durant les formations de chaque spécialité et en autoformation.

Sur l’établissement :

Une meilleure lisibilité de la filière STIDD dans l’établissement, mais surtout pour les élèves de seconde et leurs familles.

Une augmentation des orientations choisies dans cette filière.

A l’externe :

Une découverte de la nouvelle filière STI2D par le monde industriel au travers des visites effectuées.

  • Effets attendus

Sur l’orientation :

Une meilleure connaissance de l’importance de chaque domaine dans la réalisation d’un projet au lycée et en entreprise devrait déboucher sur une évolution du choix d’orientation.

Sur les acquis des élèves :

Augmentation du niveau scientifique en s’appuyant sur l’enseignement de spécialité pour conforter les connaissances en enseignement transversal ou les résultats demandent à être améliorés.

Développement des compétences : pour un même centre d’intérêt, on souhaite que les élèves développent des compétences en utilisant les outils et les méthodes propres aux diverses spécialités et qu’ils appréhendent facilement la complémentarité des technologies et l’interaction dans un projet Interdisciplinaire.

Sur les pratiques des enseignants :

La nécessité d’une collaboration étroite entre les enseignants qui mettent en commun leurs connaissances pour produire les contenus en rapport avec les centres d’intérêts et la recherche de sujets de projets fédérateurs.

Sur le leadership et les relations professionnelles :

Une mise en commun des connaissances acquises durant les formations de chaque spécialité et en autoformation.

Sur l’établissement :

Une meilleure lisibilité de la filière STIDD dans l’établissement, mais surtout pour les élèves de seconde et leurs familles.

Une augmentation des orientations choisies dans cette filière.

A l’externe :

Une découverte de la nouvelle filière STI2D par le monde industriel au travers des visites effectuées.

  • Mise en œuvre

Les élèves sont répartis en 6 groupes par les professeurs de spécialité.

Les thèmes choisis :

  • La serre connectée
  • Course en cours

permettent de mettre en pratique la démarche de projet en interdisciplinarité  qui doit déboucher sur des activités pratiques propres à chaque spécialité.

Le lieu de travail privilégié est une salle disposant de moyens informatiques à proximité

 

Phase préparatoire

Faire voter le projet au CA (Fait CA du 24/04/2017)
Travail sur l’organisation  de l’année (voir annexe 3)
Les projets à retenir  (voir annexe 3)
Information des parents et des élèves :
Information et travail avec l’équipe enseignante :
Travail en collaboration avec les Lycée de secteur
Informer le Recteur et le CARDIE

Organisation

Organisation des classes

Avec un effectif de 80 élèves

Les élèves travaillent sur des projets pluri spécialités qui donnent à la fois un aperçu de chaque spécialité et un sens concret aux enseignements du tronc commun MEI.

L’organisation en barrette dans les emplois du temps permet une simplicité de fonctionnement.

Au niveau des enseignants l’inventaire des ressources a été fait et le lycée possède les compétences et ressources pour cette expérimentation.

Une proposition de répartition sur trois groupes classes répartis en 6 groupes pour l’enseignement des TP  de spécialité ).

Chaque groupe passe 6 semaines par spécialité sur l’année.

Organisation des espaces

Le  lycée Lislet Geoffroy à la chance de disposer de laboratoires idéalement aménagés pour la mise en place de cette réforme ; ils sont quasiment tous communicants ou très proches.

Ils permettent ainsi une convergence enseignement de spécialité/ enseignement technologique transversal.

Il ne sera donc pas difficile pour un élève ou pour un enseignant de pouvoir se déplacer d’un laboratoire à l’autre en fonction de sa problématique à un instant t de l’avancement de son projet.

Le Lycée Geoffroy a engagé les investissements nécessaires pour compléter le parc informatique et les petits objets technologiques sur ses fonds propres.

Choix des spécialités en fin d’année

L’élève effectue des vœux avec ses ordres de priorité.

A l’issue du conseil de classe une fiche navette de vœux sera mise en place avec implication des parents.

Le conseil de classe sur la base des évaluations de compétences établit les affectations de spécialité

L’évaluation des compétences doit mettre en avant des profils donc aider à l’orientation des jeunes.

Au niveau des critères nous proposons d’organiser

  • Une revue de projet de spécialité avec présentation pour 30 % de l’évaluation
  • Une évaluation de l’équipe enseignante à hauteur de 30 %
  • Une évaluation des compétences acquises en enseignement transversal à hauteur de 40 %

L’équilibre des places par spécialité est à définir par l’établissement. Il peut donc être modifié au niveau de l’établissement.

Formation des équipes

Tout au long de l’expérimentation, sont prévues :

  • Formation sur les outils collaboratifs et numériques (collaboration du CARDIE)
  • Formation sur les logiciels de projet
  • Temps d’échanges et formation transdisciplinaires sur la méthodologie et les progressions

Un mur Padlet permet de suivre l’expérimentation et concourt aux objectifs de formation.

https://padlet.com/runcardie/LisletGeoffroySTI2D

  • Evaluation

Indicateurs pour l’évaluation du dispositif

  • Evolution du pourcentage d’élèves de seconde choisissant la filière STI2D
  • Equilibrage entre les 4 spécialités pour la classe de terminale.
  • Evolution du pourcentage d’élèves de seconde ayant choisi l’EDEX SI-CIT
  • Evolution des effectifs au regard du potentiel de flux de sortie de 3ème dans le bassin
  • Evolution des résultats au baccalauréat sur l’épreuve transversale
  • Evolution du rapport Filles / Garçons